FORMATION ET SENSIBILISATION

FORMATION DES AGENTS PORTUAIRES

Il est fortement recommandé au gestionnaire du port d’associer son personnel à la réalisation de l’étude, afin que les agents portuaires s’approprient la démarche dès son démarrage, vu qu’ils auront à en assurer, par la suite, la réalisation concrète et le suivi.

Au moins un agent portuaire doit être formé à « Ports Propres », afin de devenir le référent pour ses collègues et leur enseigner les bons gestes ainsi que les inciter à aller en formation à leur tour. Tout le personnel du port doit, à terme, être formé à “Ports Propres”, à raison d’au minimum une personne par an, pour satisfaire aux obligations de la Certification européenne “Ports Propres”.

La professionnalisation des gestionnaires et des agents des ports de plaisance se fait par des formations et qualifications environnementales spécifiques.

SENSIBILISATION DES USAGERS

Dans la démarche « Ports Propres », la sensibilisation des usagers des ports se traduit à deux niveaux :

  • Sensibilisation orale : les agents portuaires sont à disposition des usagers pour leur transmettre les meilleurs conseils en matière de respect de l’environnement. Ils sont aidés par des associations engagées dans la sensibilisation environnementale avec par exemple la campagne Ecogestes Méditerranée
  • Sensibilisation visuelle : la signalétique spécifique Ports propres susvisée assure la diffusion constante de messages environnementaux grâce à son jeu graphique entre couleurs, pictogrammes et typographies. D’autres moyens visuels existent comme l’utilisation d’affiches inhérentes à différentes thématiques environnementales, des films ou vidéos diffusés sur les écrans du port, des messages à l’entrée de pannes, le site Internet du port, les réseaux … Les moyens sont multiples.

Film Ports Propres : « Comment utiliser une aire de carénage? » ( espace documentaire)

ACTIONS DE COMMUNICATION

En plus des agents portuaires et des plaisanciers, le gestionnaire de port doit avoir de nombreuses actions de communication.

  • Pour expliquer les gains environnementaux générés par la démarche Ports Propres, et dont tous bénéficient.
  • Pour associer à la démarche des partenaires indispensables :
    • Les professionnels du nautisme,
    • Les transporteurs maritimes,
    • Les pêcheurs, professionnels et plaisanciers,
    • Les loueurs de bateaux,
    • Les organisations de toutes manifestations et actions situées sur le port,
    • Les professionnels exerçant sur le site portuaire et producteurs de déchets (restaurants, bars, épiceries, traiteurs …) ,
    • Les communes voisines, potentiellement utilisatrices du site portuaire ou situées à proximité du bassin portuaire,
    • Les élus locaux, notamment ceux qui sont en charge de la qualité des eaux côtières et des plages, de la qualité des eaux de baignade.

Cette phase de communication peut être organisée lors de visites portuaires où les personnes citées ci-dessus seront conviées avec mise en avant des équipements « ports propres ». La technique de « l’apéro ponton » peut être reprise avec « l’apéro capitainerie ».